Mes plus belles photos de 2014

Comme l’an dernier, je vous propose de revenir en images sur cette année 2014 et je vous présente les photos qui m’ont le plus marqué. J’ai essayé de n’en garder que 10 mais c’est vraiment trop difficile alors en voici 12!

2014 a été pour moi une année très riche, avec d’abord la naissance de mon second fils Noé en novembre. Egalement une année j’ai pu rencontrer de nombreux autres photographes lors d’expositions où j’ai eu la chance de participer (Barr, Montier-en-Der). J’ai également continué à faire de belles sorties photo en montagne, en particulier pour étoffer ma galerie de photos de nuit « Etoiles et Montagnes« , que j’essaierai d’exposer en 2015.

J’en profite pour souhaiter à toutes et à tous une très bonne et heureuse année 2015!

1. Les images sont présentées par ordre chronologique et on commence par une photo prise en janvier 2014 proche du col du Lautaret dont les lumières dans la nuit laissent penser à un feu et à de la fumée mais il n’en est rien. Cet image a été publiée en double page dans l’édition décembre 2014 – janvier 2015 de Alpes Magazine.

Les lumieres du Col du Lauratet de nuit. En arriere plan, le Pic Gaspard et la Meije. Massif des Ecrins.

 

2. Toujours dans le froid, en février 2014, mais dans les Pyrénées cette fois. Je me suis vraiment bien caillé à attendre par -10°C le lever de soleil sur la chaîne du Carlit, mais cette image me tenait depuis longtemps à coeur. Le Pic Carlit (2911m) est le premier grand sommet que j’ai gravi, étant adolescent. Le début de ma carrière de montagnard!Premiers rayons sur le Carlit

3. Mars 2014, ça caille toujours autant à l’aube au sommet du Moucherotte, dans le Vercors. Avec une bien belle ambiance avec cette mer de nuages. Lever de soleil au Moucherotte en hiver

4. Mai 2014, le miroir des Fétoules (le plus petit lac nommé des Ecrins) est éclairé par les reflets de la lune, qui elle joue avec les nuages. J’étais parti là bas bivouaquer pour photographier les étoiles mais les nuages en ont décidé autrement!Reflets nocturnes dans le lac du Miroir des Fetoules en Oisans, massif des Ecrins. Des nuages en arriere plan et l'heure bleue engendrent une ambiance sombre et mysterieuse.

5. Les Roches Tuilière et Sanadoire, dans le Puy de Dôme, en mai 2014. L’orage s’éloigne, laissant place au premiers rayons de soleil au loin. De là où je suis il pleut encore, et il faut m’imaginer derrière mon trépied armé d’un parapluie pour protéger le matériel.Panorama du point de vue de Roche Tuiliere et Sanadoire

6. Une belle photo du lac Guichard en Juin 2014 qui m’a valu la couverture du magazine Chasseur d’Images cet été!

Lac de montagne au crépuscule. Les Aiguilles d'Arves se reflètent dans les eaux limpides du Lac Guichard, massif des Grandes Rousses. Pose longue.

7. Même jour que la précédente mais de nuit cette fois. J’ai attendu environ 2h que nuages laissent transparaitre la voie lactée afin de la photographier avec son reflet dans le lac.

Voie lactee se refletant dans un lac des Alpes (nightscape).

8. Incontestablement ma photo préférée, celle dont je suis le plus fier depuis bien longtemps. Elle restera sans doute au sommet de mon panthéon personnel (avant je l’espère qu’elle soit détrônée par une encore plus belle). Après un repérage des lieux en 2010, où j’avais repéré ce point de vue, vers 3000m d’altitude, j’y suis retourné en juillet 2014 avec un ami. Après 4h de montée sous la pluie dans du terrain délicat avec des sacs bien chargés, une pause de quelques heures au refuge du Couvercle, puis de nouveau une heure de marche en repartant vers minuit, nous avons passé la nuit dehors à shooter et profiter du spectacle. Bien crevés, avec un bon mal aux genoux, je mettrai 6h pour redescendre par le balcon de la mer de glace, 2 jours avant une immense chute de séracs du glacier de la Charpoua qui fera malheureusement plusieurs morts. Je me la serai bien gagnée celle là!

La voie lactee au dessus du Mont-Blanc avec au premier plan la Mer de Glace et les Aiguilles de Chamonix.

9. Avec cinq minutes de marche depuis la voiture, cette photo du lac Servières prise en Août 2014 ne nécessite pas le même engagement que la précédente, mais je la trouve intéressante d’un point de vue graphique. Lac de Servieres. Auvergne.

10. Toujours en Août 2014, un petit souvenir de bivouac étoilé dans les Pyrénées, au pied du Pic Carlit.Tente éclairée de nuit au bord d'un lac des Pyrénées avec la voie lactée

11. « Le spectateur de l’ombre ». Voici comment j’ai baptisé cette image, où l’idée initiale était de monter avec 2 amis faire les pitres avec la frontale au sommet de l’Aiguillette d’Argentière. Le fameux spectateur est donc un petit bouquetin qui s’est invité sur cette image. Un coup de bol tout à fait extraordinaire puis qu’il est venu se placer de telle manière à ce que sa silhouette se découpe parfaitement sur fond de voie lactée, et qu’il est resté immobile pendant la quinzaine de secondes qu’a nécessité la pose! Cette image sera exposée lors d’une exposition prestigieuse à Paris en 2015 (détails à venir). J’en suis très fier!!

Grimpeur au sommet de l'Aiguillette d'Argentière la nuit avec un faisceau lumineux. En arrière plan, l'Aiguille Verte et la voie lactée. Un bouquetin curieux assiste au spectale en silence.

12. On termine cette rétrospective 2014 avec une image prise en octobre de l’Aiguille Dibona, magnifique flèche de granit, jouant avec les nuages et le soleil dans le vallon du Soreiller.Photo de l'Aiguille Diblan, pointe effilée, en noir et blanc