Photos de nuit dans le massif des Cerces

Voie lactée au dessus du lac Rond en hiverVoici quelques images prises en novembre dernier dans le massif des Cerces. Partis avec un ami photographe dans la haute vallée de la Clarée, nous avons d’abord rejoint le refuge des Drayères puis le lac Long, situé juste sous le seuil des Rochilles.

Cet endroit a de particulier d’être vraiment très loin de toute zone habitée, avec corollairement extrêmement peu de pollution lumineuse. Ceci est très propice à l’astrophotographie puisque aucune autre source lumineuse que les étoiles ne vient polluer la luminosité ambiante. En d’autres termes il faisait vraiment nuit noire et c’était la première fois que je voyais un ciel aussi étoilé.Ciel étoilé sur la Pointe des Blanchets et le lac Rond

Il ne faisait pas spécialement chaud ce jour là. Sans doute « seulement » -3 ou -4°C mains avec un vent assez vif, accentuation la sensation de froid. Rejoindre le lac Rond fut assez épique car il y avait suffisamment de neige pour effacer toute trace de sentier mais pas encore assez pour pouvoir progresser à raquettes ou à skis. En traversant un replat marécageux, mon ami Eric est malheureusement passé à travers un pont de neige qui recouvrait un ruisseau et est tombé dans l’eau jusqu’à mi-cuisse, comme dans une crevasse sur un glacier. Je me voyais déjà rebrousser chemin et rentrer à la voiture mais en solide montagnard il a décidé de continuer jusqu’au lac.

Arrivés sur place peu après le coucher de soleil, il a fallu attendre plus d’1h30 sans vraiment bouger que la nuit soit bien noire pour pouvoir faire nos photos. Une espèce de casemate 2x2m nous a servi de refuge de fortune pour nous protéger du vent qui était vraiment frigorifiant malgré notre équipement.06112013-Abri_Lac_Rond-950sDébut de nuit sur le lac Rond, Cerces

La voie lactée était assez peu lumineuse, elle l’est nettement plus en été. Elle était néanmoins bien visible avec à la clé quelques images intéressantes avec le lac Rond en premier plan.Voie lactée au dessus du lac Rond

Après environ 1h de prises de vue et le froid nous gagnant petit à petit à force de rester immobiles, nous avons rejoint le refuge situé à une bonne heure de marche d’ici, où nous avons continué à faire quelques images de la vallée de la Clarée, avec une belle vue sur les Pléiades, ce petit amas d’étoiles particulièrement dense, bien visible sur les images. Voie lactee et Pleiades au dessus du vallon des MuandesAmbiance nocturne au refuge des Drayeres


L’absence quasi totale de luminosité (pas de lune ou de pollution lumineuse) rendait les conditions de prise de vue assez délicates, m’obligeant à utiliser les sensibilités très élevées (jusqu’ 6400 iso), mais avec à la clé une voûte céleste constellée d’une myriade d’étoiles comme j’en ai rarement vues. Ce n’est que vers environ 22h30 que nous sommes mis au chaud (environ 5°C…) dans le refuge avant de prendre une bonne soupe chaude et de nous endormir.
La voie lactee vue depuis le refuge des DrayeresValle de la Claree de nuit

About the Author

Posted by

Photographe amateur de belles lumières, de montagne et de nature. www.jeromeobiols.com

Catégories :

Alpes, Montagne, nuit

Étiquettes :

, ,
%d blogueurs aiment cette page :