Versant italien du Mont Blanc

Pour pouvoir pleinement apprécier le versant italien du Mont Blanc, il est bon de prendre un peu de hauteur, comme ce fut le cas pour ces photos, prises depuis le Mont Chétif. Il s’agit un belvédère culminant à 2343m qui domine Courmayeur et Entrèves auquel on accède via une piste forestière menant au lieu dit Pré de Pascal. 

Le versant italien du Mont Blanc, est beaucoup plus sec que le versant français, dans la vallée de Chamonix, car orienté plein sud. Les glaciers qui descendent de ses flancs sont donc moins impressionnants que leurs homologues français à une exception près: le glacier du Miage.Langue glaciaire du glacier du Miage dans le Val Veni avec l'Aiguille des Glaciers en arriere plan

Ce glacier très long prend naissance au pied du col de Miage, entre les Dômes du même nom et l’Aiguille de Bionnassay. Dans sa partie basse, il est totalement recouvert de pierres ce qui lui permet de moins subir le rayonnement solaire, les rochers jouant le rôle d’une carapace protectrice. En conséquence, il descend très bas dans le val Veni et ne présente pas de retrait glaciaire. Sa langue terminale qui se sépare en deux lobes est impressionnante et semble vouloir continuer à avancer parmi les mélèzes.
Langue terminale d'un glacier recouvert de pierres - glacier de Miage - val Veni

Depuis le Mont Chétif, on a une vue d’une part sur le val Ferret que domine les Grandes Jorasses et la dent du Géant, et d’autre part sur le Mont Blanc et le Mont Maudit, que séparent le large glacier de la Brenva. A gauche l’aiguille Noire de Peuterey, puissante pyramide de granit de pourtant 1100m de haut se fait très discrète et se confond avec le versant sud du Mont Blanc. C’est depuis le lac de Combal, au fond du Val Veni, qu’elle se détache le mieux.Versant italien du Mont-Blanc avec la langue terminale du glacier du Freney

 

About the Author

Posted by

Photographe amateur de belles lumières, de montagne et de nature. www.jeromeobiols.com

Catégories :

Alpes, Mont Blanc, Montagne