Droits réservés. Merci de me contacter pour toute utilisation.

Le Tour du Mont Thabor en Ski de Randonnée

Tour du Mont Thabor en ski de randonnée - Skieurs arrivant au col du Cheval Blanc

Réaliser le Tour du Mont-Thabor en ski de randonnée est une superbe immersion en haute-montagne. Le Mont Thabor culmine à 3178m d'altitude. C'est un sommet emblématique et un des plus hauts et des plus sauvages du massif des Cerces. Situé loin de toute civilisation, son sommet se mérite.

Plusieurs accès et itinéraires sont possibles pour atteindre le sommet du Mont Thabor. Vous trouverez dans cet article un reportage photo de son tour et ascension sur deux jours en ski de randonnée au printemps au départ de Valfréjus (73), via le refuge du Mont-Thabor.

Accès, topo, difficultés, infos pratiques

  • Altitude: 3178 m - Mont Thabor
  • Difficulté: Ski 2.3, pentes à 35°. Itinéraire globalement peu difficile mais longues portions plates avec beaucoup de distance à parcourir. Peut être très paumatoire par temps de brouillard. GPS indispensable dans ces conditions.
  • Topo et infos: Skitour.fr
  • Accès: Vallée de la Maurienne, Modane puis station de ski de Valfréjus à 1550 m (73)
  • Hébergement: la course décrite ici se fait sur 2 jours en passant la nuit au Refuge du Mont Thabor (2502 m)
  • Itinéraire J1 (1000m D+): Télésiège de Punta Bagna (2731 m) - col de Fréjus (2500 m) - Punta Nera (3046 m), descente jusqu’aux chalets de Fontaine Froide (2048m) et montée au refuge du Mont Thabor (2502m). Montée au refuge également possible sans remontées mécaniques par la vallée via le Lavoir.
  • Itinéraire J2 (1050m D+): Tour anti-horaire du Mont Thabor en passant par le col du Cheval Blanc (2791m), le passage du Pic du Thabor (2952m), le lac des Glaciers (2663m), le col de la Chapelle (2943), le sommet du Thabor (3178m), le col de Fontaine Froide (2509m) et retour à Valfréjus.

Rocher dans la neige sous le Mont-Thabor. Massif des Cerces
Mont Thabor, versant Nord

Jour 1: Ascension de Punta Nera (3046 m) et montée au Refuge du Mont Thabor (2502 m)

Il est possible de rejoindre le refuge directement par la vallée sans utiliser les remontées mécaniques de la station. Néanmoins l'itinéraire proposé ici permet de réaliser une belle descente à ski avant de rejoindre le refuge.

Depuis la station de Valfréjus, le télécabine d'Arrondaz puis le télésiège de Punta Bagna amènent à 2731 m. Après s'être laissés glisser le long de la piste on chausse les peaux de phoque au niveau du replat sous le Col du Fréjus (2515 m). Là commence l'ascension de la Punta Nera (3046 m) par des pentes régulières et soutenues.

Skieurs de randonnée au printemps sur fond de Vanoise. Massif des Cerces
Arrivée au sommet de Punta Nera (3046m) avec la Vanoise en toile de fond.

Skieurs sur une crête de neige vers le sommet de Punta Nera. Massif des Cerces
Pause contemplative au sommet de Punta Nera, sur la frontière franco-italienne.

Au sommet de Punta Nera, la vue est superbe sur l'Italie (on se trouve sur la frontière). On peut aussi voir au loin l'objectif du lendemain, le Mont Thabor, qui parait encore bien loin... En attendant, une superbe descente de près de 1000m de dénivelé attend les skieurs dans un cadre grandiose, face à la Cime de la Planette et à Roche Bernaude.

Skieurs dans la descente de Punta Nera face aux Ecrins
Depuis le sommet de Punta Nera, descente de rêve avec vue sur la Meije

Massif des Cerces devant Roche Bernaude et l'Italie. Massif des Cerces.
Grand ski face à l'Italie

Skieuse faisant des virages seule devant une montagne. Massif des Cerces.
Il y a de la place pour faire sa trace...

Après une descente de rêve qui est souvent en "moquette" au printemps, on rejoint par un long replat descendant le fond du vallon au niveau des chalets de Fontaine Froide (2048 m). On rechausse les peaux à ce niveau pour franchir le col de la Replantée (2338 m) et rejoindre le refuge via l'itinéraire du GR5. C'est la partie la plus rébarbative de la journée car en long faux plat. Heureusement, le panorama est superbe. Peu avant le col de la Vallée Etroite (2434 m), on bifurque à droite pour atteindre enfin le Refuge du Mont Thabor (2502 m).

Le refuge du Mont-Thabor dans la neige au printemps. Massif des Cerces.
Le Refuge du Mont Thabor au printemps.

Femme accoudée sur la terrasse du refuge du Mont-Thabor contemplant la montagne. Massif des Cerces.
Contemplation depuis la terrasse du refuge

La lune au dessus de la Cime de la Planette (3104m). Massif des Cerces
Crépuscule sur la Cime de la Planette (3104 m)

Jour 2: Tour et Ascension du Mont Thabor (3178 m)

Randonneurs à skis devant le Cheval Blanc (3020m) au dessus du Refuge du Mont Thabor. Massif des Cerces
Premiers rayons de soleil sur le Cheval Blanc (3020 m)

Après une nuit réparatrice au refuge du Mont Thabor, c'est à la lueur de la frontale que l'on attaque ce qui sera une belle et grande (et longue...) journée en montagne. En effet, le tour du Mont Thabor c'est pas moins de quatre cols au programme!

Randonneurs à ski devant le Cheval Blanc au soleil. Massif des Cerces
Sous le Cheval Blanc

Arrivée au col du Cheval Blanc (2791 m)

Sous le regard bienveillant du Cheval Blanc (3020 m) que vient réchauffer les premiers rayons du soleil, la montée est facile et permet de commencer la journée calmement. Au Col du Cheval Blanc (2791 m), le soleil est déjà haut et illumine un panorama grandiose.

Skieurs au col du Cheval Blanc en route vers le Mont-Thabor. Ciel bleu et nuages. Massif des Cerces.
En direction du Passage du Pic du Thabor, visible à droite du pic éponyme.

Le sommet aplati du Mont Thabor est déjà visible à gauche de l'imposant Pic du Thabor, point culminant du massif à 3207 m d'altitude. Par une longue traversée, il sera contourné par la droite pour rejoindre le Passage du Pic du Thabor (2952 m), second col de la journée, via une pente de neige un peu exposée.

Skieur sous la face Nord du Mont Thabor.

Randonneuse à skis au soleil sous le ciel bleu devant un magnifique panorama. Massif des Cerces
Traversée sous le Pic du Thabor.

Deux skieurs en ombre chinoise devant les Ecrins au passage du Pic du Thabor. Massif des Cerces.
Panorama sur les Ecrins depuis le Passage du Pic du Thabor (2952 m)

Au Passage du Pic du Thabor (2952 m), la vue  est absolument splendide. Ailefroide, Barre des Ecrins, Meije, le panorama sur le Massif des Ecrins est grandiose. Où que l'on regarde, ce n'est que nature sauvage, pas de trace de l'homme: route, village ou remontée mécanique. La montagne à l'état pur.

Skieur sous le passage du Pic du Thabor face aux Ecrins. Massif des Cerces
Grand ski au Mont Thabor face aux Ecrins

Skieuse alpiniste descendant face au massif des Ecrins. Tour du Mont-Thabor. Massif des Cerces
Descente sous le Passage du Pic du Thabor

Après avoir retiré les peaux de phoque, on rejoint un replat légèrement au NO des Lacs des Glaciers, invisibles sous la neige. Cette descente face à ce panorama est exceptionnelle pour sa vue et son caractère isolé et sauvage. En effet, la plupart des randonneurs rejoignent le sommet du Mont Thabor sans en faire le tour par le nord comme ici: par ses voies normales depuis les refuges du Mont Thabor ou des Drayères.

Remontée d'un combe au dessus du Col de la Chapelle (2943 m)

Après le repeautage, direction le Col de la Chapelle (2943 m), avec toujours ce magnifique massif des Ecrins en toile de fond.  Il ne reste plus qu'à remonter une combe en arc de cercle assez encaissée en plein soleil pour la rejoindre. Le panorama y est superbe. Le sommet n'est plus très loin et la célèbre Chapelle du Mont Thabor, visible depuis le col, montre que l'on touche au but.

La Chapelle du Mont-Thabor et Roche Bernaude. Massif des Cerces
Chapelle du Thabor au printemps

Le sommet du Mont Thabor - 3178 m

Au sommet du Mont Thabor (3178 m), on peut savourer une vue exceptionnelle à 360° et contempler le chemin parcouru depuis la veille (et celui qui reste pour rejoindre Valfréjus...).  Après la pause sommitale, on peut profiter d'une belle descente dans la neige à plus de 3000 m d'altitude pour rejoindre le Vallon du Peyron en contrebas. C'est au fond ce ce vallon qu'il faudra rechausser de nouveau les peaux de phoque (on commence à avoir l'habitude), pour rejoindre le Col de Fontaine Froide (2509 m). A partir de ce dernier, la descente vers Le Lavoir et Valfréjus est assez pratique et directe.

Descente sous la Chapelle du Mont Thabor, face à l'Italie.

De belles étendues de neige vierge devant le Grand Séru

Un certain sentiment de liberté dans cette descente du Mont Thabor...

Deux randonneurs en direction du col de Fontaine Froide sur le tour du Mont-Thabor. Massif des Cerces
Dans le vallon du Peyron, en direction du 4ème et dernier col de la journée: le Col de Fontaine Froide (2509 m)

C'est ainsi que se termine ce voyage en montagne. Car oui, faire le Tour du Mont Thabor en ski de randonnée n'est pas une simple ascension. C'est un véritable voyage dans des immensités enneigées sauvages et préservées, loin de toute civilisation. Une randonnée qui se mérite, mais qui tient toutes ses promesses, dont celle de vous dépayser complètement en l'espace de deux jours.

Continuez votre visite

Découvrez mes Portfolios

Comments are closed.